J'ai trouvé un oiseau bagué, que dois-je faire ?

 


Au cours de vos promenades ou dans le cadre de vos activités (chasse, jardinage...), vous pouvez être amenés à découvrir un oiseau bagué. Cette information est primordiale pour nous et nous vous invitons à la transmettre le plus rapidement possible.


S'il s'agit d'un oiseau mort...

En cas de découverte d'un cadavre d'oiseau bagué, victime du trafic routier, prélevé à la chasse ou simplement retrouvé mort, nous vous conseillons :

- 1 : enlever la bague de la patte de l'oiseau,
- 2 : l'ouvrir et l'aplatir,
- 3 : la coller/scotcher sur une feuille,
- 4 : inscrire vos noms, prénoms, adresse postale et coordonnées téléphoniques,
- 5 : donner le nom de l'espèce supposée,
- 6 : préciser le nom de la commune et du département où l'oiseau a été découvert (éventuellement un nom de lieu-dit),
- 7 : noter la date de découverte,
- 8 : noter les remarques éventuelles sur les conditions de la découverte : mort ancienne, prélevé à la chasse, retrouvé écrasé sur la route, tué par un chat...
- 9 : mettre la feuille dans une enveloppe qui sera adressée à :

C.R.B.P.O.
55, rue Buffon
75005 PARIS (FRANCE)

En échange, vous recevrez les informations sur l'oiseau : date et lieu de baguage, espèce...

 

Vous pouvez également prendre contact avec le bagueur le plus proche de votre domicile qui vous donnera les consignes à suivre. Pour la Champagne-Ardenne, vous trouverez les coordonnées des bagueurs sur la page suivante : [liste des bagueurs de Champagne-Ardenne]

 


S'il s'agit d'un oiseau vivant...


Si l'oiseau est vivant, il est important de ne pas enlever la bague. L'oiseau est susceptible d'être retrouvé dans une autre localité. Avant de le relâcher, nous vous conseillons :

- 1 : d'inscrire sur une feuille l'ensemble des informations notées sur la bague : le code numérique (chiffre avec parfois des lettres) ainsi que le centre émetteur (pour la France : Muséum Paris),

Attention à bien noter ces informations (au chiffre près) sans quoi il ne sera pas possible d'identifier l'oiseau.

- 2 : inscrire vos noms, prénoms, adresse postale et coordonnées téléphoniques,
- 3 : donner le nom de l'espèce supposée,
- 4: préciser le nom de la commune et du département où l'oiseau a été découvert (éventuellement un nom de lieu-dit),
- 5 : noter la date de découverte,
- 6 : noter les remarques éventuelles sur les conditions de la découverte : capturé par un chat, entré dans une maison, piégé dans un filet ou une volière, blessé...
- 7 : mettre la feuille dans une enveloppe qui sera adressée à :

C.R.B.P.O.
55, rue Buffon
75005 PARIS (FRANCE)


Vous pouvez également prendre contact avec le bagueur le plus proche de votre domicile qui vous donnera les consignes à suivre. Pour la Champagne-Ardenne, vous trouverez les coordonnées des bagueurs sur la page suivante : [liste des bagueurs de Champagne-Ardenne]


Si l'oiseau est blessé...

Comme vous ne pouvez conserver un oiseau sauvage (Loi sur la protection de la nature de 1976), mettez-vous en relation avec un Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage et confiez-leur l'oiseau porteur de sa bague. Pour la Champagne-Ardenne, nous vous invitons à prendre contact avec la LPO Champagne-Ardenne :

Ligue pour la protection des oiseaux
Délégation Champagne-Ardenne

Der Nature - Ferme des Grands Parts
51290 OUTINES
Tel : 03.26.72.54.47
Ffax 03-26-72-54-30
Ssite internet : http://champagne-ardenne.lpo.fr

 

Contacts


Vincent TERNOIS
Lotissement des tilleuls
10200 THIL
tel : 03.25.92.42.59
mail : vincathe(at)wanadoo.fr

Michel DICHAMP
Délégué régional CRBPO

Les Roberts
Route de Marlemonts
08290 LIART
tel : 03.24.54.42.99
mail : michel.dichamp(at)club.fr

Avec le soutien du




Centre de recherches sur la biologie des populations d'oiseaux
Museum National d'HistoireNaturelle
Département Ecologie et Gestion
de la Biodiversité

Case postale 51
55, rue Buffon
75005 Paris




 






 




 

 

 

Deuxième ponte "normale" nicheurs tardifs Pontes de remplacement nicheurs précoces Mortalité nichées précoces